Contributeurs / Speakers

Contributeurs

The Globally Responsible Leadership Initiative (GRLI)

Lors de l’assemblée générale annuelle 2018, les membres du conseil élaboreront la nouvelle version de « Towards 2024 » – la documentation stratégique de la GRLI – et feront part des enseignements qu’ils auront tirés des différentes actions et initiatives en cours.

  • Coordinateur : Arnold Smit

GRLI

Conférence des Grandes Ecoles (CGE)

Créée en 1973, la Conférence des Grandes Écoles (association loi 1901) comprend 265 membres, dont 223 grandes écoles (écoles d’ingénieurs, de management, d’architecture, de design, de sciences politiques...). Toutes sont reconnues par l’État et délivrent un diplôme de master. L’objectif de la commission DD&RS est d’encourager et de promouvoir les approches adoptées par ces écoles, de favoriser l’intégration de pratiques en faveur du développement durable et de la responsabilité sociale ainsi que les missions de formation et d’enseignement supérieur. En 2009, la commission a décidé de s’associer à la Conférence des Présidents d’Université (CPU) afin de faire évoluer la plateforme internationale pour l’évaluation du développement durable (renommée Référentiel Plan Vert par souci de conformité à l’Article 55 de la loi Grenelle). Au fil des années, les principaux acteurs du développement durable ont rejoint cette commission, qui comprend aujourd’hui des étudiants, des représentants des ministères de l’Écologie et du Développement durable et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ainsi que plusieurs associations vertueuses. …

Chaque année, la commission organise un séminaire de deux jours (R2D2) dont l’objectif est de permettre à l’ensemble des acteurs de se rencontrer et d’échanger leurs bonnes pratiques, de dresser le bilan des progrès accomplis par les écoles membres de la CGE et de constater les résultats obtenus par les partenaires (dispositif de labellisation DD&RS, par exemple).

  • Coordinateurs : Gerald Majou (CGE) / Emilie Gueret (Kedge)

La CGE

Business School Rating Prototype

Il s’agit d’un projet mondial, approuvé par les parties prenantes, visant à élaborer un nouveau système d’évaluation des écoles de commerce. Levier de changement pour les établissements d’enseignement supérieur spécialisés dans le management, il leur permettra de mettre en valeur l’impact positif qu’ils ont sur le monde. Il est approuvé par WBCSD, WWF, Oxfam, Oikos, AIESEC et par les leaders d’opinion et experts en enseignement du management réunis sur place. Nous passerons en revue les résultats de la phase 2 du prototype obtenus auprès des écoles de commerce volontaires et finaliserons le prochain prototype.

Rejoignez-nous pour améliorer l’évaluation !

  • Coordinateur : Katrin Muff

Global Alliance

L’idée d’une collaboration mondiale entre réseaux d’étudiants et réseaux universitaires en faveur de la durabilité a germé au cours de la préparation de Rio+20 en 2012. Différents réseaux nationaux et régionaux ont commencé à coordonner leurs actions et ont lancé un mouvement, baptisé Global Alliance. Les réseaux Global Alliance sont parmi les premiers à soutenir l’HESI (Higher Education Sustainability Initiative) et à diffuser son message à l’ensemble de leurs membres, contribuant à faire d’HESI la plus importante initiative bénévole de Rio+20.

Grâce à notre partenariat, nous apportons à HESI l’énergie et les compétences de milliers d’enseignants et d’étudiants. Notre but est de soutenir, de manière dynamique et collaborative, les membres des Nations Unies impliqués dans HESI afin d’atteindre les Objectifs de développement durable définis par l’Accord de Paris sur le climat.

Cet atelier a pour objectif d’identifier les mesures pour se faire entendre que doivent désormais prendre les réseaux universitaires promouvant le développement durable pour se faire entendre. Comment peuvent-ils aligner leurs pratiques et rendre des comptes de manière encore plus efficace ; placer les universités et les étudiants au cœur du HLPF annuel et atteindre les objectifs mondiaux ?

  • Coordinateur : Iain Patton

SDG ACCORD

International Green Gown Awards Ceremony

L’International Green Gown Awards Ceremony est l’occasion de célébrer les initiatives exceptionnelles menées actuellement en faveur du développement durable par les universités de toute la planète. Celles-ci peuvent concerner tous les aspects de l’université : l’enseignement, la recherche, la direction générale, les bâtiments, l’alimentation, ou encore la manière dont la qualité de vie des communautés environnantes profite aux étudiants. Les Green Gown Awards sont décernés dans trois régions : l’Australie, le Royaume-Uni et l’Irlande, l’Europe et le Canada francophone. La cérémonie prend également une envergure mondiale grâce aux GUPES Green Gown Awards, soutenus par les Nations Unies pour l’environnement. Les initiatives les plus innovantes de chaque région sont sélectionnées  pour remporter les International Green Gown Awards tant convoités, qui seront annoncés lors de la cérémonie.

Greengownawards

  • Coordinateur : Iain Patton (EAUC)

Students Organizing for Sustainability (SOS)

SOS est une alliance internationale d’organisations et d’initiatives étudiantes qui collaborent pour faire progresser la responsabilité sociale et la durabilité environnementale. Lancée en 2015, l’initiative entend créer un mouvement mondial de leaders issus du monde étudiant qui œuvrent ensemble en faveur du développement durable. 

  • Convener: Charlotte Bonner (NUS)

Sulitest

Sulitest est une initiative internationale ayant pour but de rendre le développement durable accessible à tous en mettant au point des outils de formation et d’évaluation en ligne destinés à soutenir ESD (Education for Sustainable Development) et à fournir des indicateurs permettant de déterminer dans quelle mesure le public est sensibilisé au développement durable. Sulitest s’inscrit dans HESI (Higher Education Sustainability Initiative), une initiative des Nations Unies prise après Rio+20. C’est l’une des initiatives prises dans le cadre des partenariats des Nations Unies pour les ODD. C’est l’un des outils de mesure et de suivi du programme mondial d’initiatives pour le développement durable : Sulitest fournit en effet la plus importante base de données sur la sensibilisation et la formation au développement durable conforme aux ODD.

Déjà rejointe par plus de 78 000 candidats issus de plus de 650 universités et organisations établies dans 61 pays, la communauté Sulitest continue de s’agrandir puisqu’elle a récemment accueilli près de 30 Comités d’experts régionaux/nationaux (RNEC) et d’autres nouveaux venus non issus du monde universitaire (corporations, ONG, institutions...).

Cet événement réunira les RNEC et les Senior Advisors pour préparer le prochain forum HLPF.

  • Coordinateur : Aurelien Decamps

Sulitest

SDG Transformation Forum

Ce Forum mobilise les outils et connaissances nécessaires aux transformations et permet de les perfectionner. Son but est de soutenir les acteurs de la transformation qui souhaitent mener des actions cohérentes et de grande envergure en soutien au programme défini pour 2030. De fait, le Forum développe un système et des capacités de transformation sociétale analogue à d’autres systèmes (de développement économique, alimentaire, de santé...), capables de produire leurs propres résultats. Ce système améliore les connexions, les capacités, les connaissances et les actions pour réaliser des transformations en faveur de la durabilité et du bien-être. Le Forum s’organise autour de groupes de travail. Actuellement, ces groupes sont : évaluation, capacités, finance, récits, innovation et analyse des systèmes.

  • Coordinateur : Steve Waddell

http://futureearth.org/sites/default/files/forum_description_-_short_17-05-23.pdf

PRME France Benelux Chapter

Aujourd’hui, quinze Chapitres PRME régionaux favorisent l’application des six principes dans un contexte géographique spécifique. Ils enracinent ainsi les PRME (principes pour une éducation au management responsable) dans différents paysages nationaux, régionaux, culturels et linguistiques. Ils permettent une implication locale, depuis les établissements d’enseignement supérieur, et, en coopération avec les Global Compact Local Networks, peuvent développer des projets et des initiatives soutenant les Objectifs de développement durable au niveau régional. Le Chapitre France et Benelux a été lancé en novembre 2017 et regroupe plus de 30 établissements français, néerlandais et belges. Cette réunion sera la deuxième du Chapitre France et Benelux. Elle aura pour but de finaliser la vision du Chapitre, sa mission, ses objectifs et son programme de travail, d’échanger les meilleures pratiques et de démarrer des initiatives de collaboration.

  • Coordinateur : Eva Geluk and M Minderman

UnPRME

Campus Responsable

Campus Responsables est le premier réseau d’établissements d’enseignement supérieur francophones engagés dans une démarche de développement durable. Convaincu que l’éducation est un levier prioritaire pour faire évoluer les convictions et les pratiques, notamment chez les futurs décideurs des entreprises et des administrations, Campus Responsables s’est donné pour mission d’ouvrir de nouvelles voies pour l’Enseignement Supérieur et la Recherche en explorant des enjeux émergents du développement durable et en favorisant le progrès collectif des pratiques grâce à une saine émulation entre les campus.
Afin de répondre à cet objectif, Campus Responsables organise le 15 mai une première session de rencontre de ses membres. Échanges de bonnes pratiques, prises de parole inspirantes et ateliers d’intelligence collective seront au programme de cette rencontre.

KEDGE Business School

Accréditée AACSB, EQUIS et AMBA, KEDGE est une école de management française présente sur 4 campus en France (Paris, Bordeaux, Marseille et Toulon) et 3 à l’étranger (2 en Chine et 1 en Afrique). La communauté KEDGE BS se compose de 12 600 étudiants (25 % d’étudiants étrangers), 520 employés permanents, 183 professeurs à temps plein et 54 000 diplômés à travers le monde.

KEDGE est reconnue comme un acteur clé dans le domaine du développement durable et de la RSE grâce à son approche virale alliant « excellence et cohérence ». Pour l’école, il ne s’agit pas seulement de cumuler des pratiques exemplaires, mais bien de mener des actions cohérentes entre recherche, pédagogie, gouvernance et gestion sociale et environnementale des campus. Par ses engagements et son réseau d’experts, l’école participe à l’évolution de l’enseignement supérieur à travers le prisme de la RSE.

En accueillant cet événement international, KEDGE est fière de contribuer à la création d’un avenir durable.

HESI

L’initiative HESI (Higher Education Sustainability Initiative) est un partenariat entre le Département des affaires économiques et sociales des Nations unies, l’UNESCO, les Nations unies pour l’environnement, l’initiative Principes de l’éducation au management responsable du Pacte mondial des Nations unies, l’Université des Nations unies (UNU), UN-HABITAT et UNCTAD. Elle a été créée en 2012 en préparation de la Conférence des Nations unies sur le développement durable (Rio+20).

Réunissant les engagements de plus de 300 universités à travers le monde, l’HESI a représenté plus d’un tiers de l’ensemble des engagements volontaires pris à l’occasion de Rio+20. Grâce à son association forte avec les Nations unies, l’HESI a apporté aux établissements d’enseignement supérieur une dynamique entre enseignement supérieur, science et élaboration de politiques.

Cirses

Le Collectif pour l’Intégration de la Responsabilité Sociétale et du développement durable dans l’Enseignement Supérieur (CIRSES) est une association professionnelle loi 1901, créée en septembre 2013 qui se fixe trois missions :

  • Accompagner les personnes en charge de la mission Développement Durable et de Responsabilité Sociétale (DD/RS) dans les établissements de l'enseignement supérieur,
  • Contribuer au rayonnement des démarches de développement durable et de responsabilité sociétale des établissements de l'enseignement supérieur,
  • Etre la référence en matière de pratiques sur le développement durable et la responsabilité sociétale dans l'Enseignement Supérieur et la Recherche français.

CIRSES est notamment l’opérateur du label DD&RS des établissements d’enseignement supérieur

Speakers

Myriam MAESTRON

Myriam MAESTRONI, Présidente-Fondatrice, CEO, Economie d’Energie, SAS Présidente Fondation E5T

Myriam Maestroni est une spécialiste du domaine de l’énergie. Elle débute sa carrière au sein de Dyneff et Agip (pétrole) en tant que DG Espagne, avant de rejoindre Primagaz (GPL), en 1996, en pour créer et diriger la filiale espagnole. Par la suite, Myriam Maestroni supervise des missions à l’international pour le compte du groupe néerlandais SHV Gas, avant d’être nommée Directeur commercial puis Directeur Général chez Primagaz France jusqu’en 2011. Depuis lors, elle est Présidente-Fondatrice de la société Economie d’Energie, start up en forte croissance spécialisée dans les solutions digitales innovantes dans la rénovation et transition énergétiques (50 mln d’€ de CA, 170 employés).

Très engagée dans la lutte contre le changement climatique, le développement durable, et le leadership, elle intervient régulièrement dans le cadre de conférences organisées par des Grandes écoles et en Executive Education notamment à HEC, ainsi que dans différents comités de direction.

Elle est également auteure de nombreux ouvrages, tels que : Intelligence émotionnelle, services et croissance (2009), Mutations énergétiques (2010), et Comprendre le nouveau monde de l’énergie 2.0 (également publié en anglais et italien).

Elle est fondatrice et présidente de la Fondation E5T (E5T) qui organise les Universités d’été E5T à la Rochelle depuis 5 ans, vice- présidente de l’ANVIE (www.anvie.fr), co-présidente du MENE (www.lemene.org), et également membre du Conseil d’Administration indépendant de Mc Phy et BoostHeat.

  • En 2006, elle est décorée de l’Ordre du Mérite au titre de sa carrière professionnelle.
  • En 2012, elle a remporté le Tribune Award dans la catégorie de Green Business et a été nommée Femme en Or, dans la catégorie »Environnement » en 2015.
  • Elle a également été lauréate VoxFemina pour l’Energie, l’Efficacité Energétique et le Changement Climatique en février 2015 et, en octobre 2015, gagne le 6ème prix des femmes engagées pour son programme B2020.
  • En octobre 2016, elle est décorée des insignes au grade de Chevalier à la Légion d’Honneur.

John Dupre

Richard Feynman once remarked that ‘Philosophy of science is about as useful to scientists as ornithology is to birds.’

As a philosopher of science, John is inclined to take this in a slightly different sense than was no doubt intended: scientists have little need to understand much about what they are doing. He has spent most of his academic career developing and promulgating a better understanding of biology, and has been pleased to discover that a growing number of scientists recognise the importance of a broader perspective on their activities than is automatically provided by the daily routine of laboratory work.

In 2002, with the help of a large grant from the UK Economic and Social Research Council, John established Egenis, the Centre for the Study of Life Sciences at the University of Exeter, now a world-leading centre in the philosophy of biology, but also a centre committed to collaboration between philosophers, social scientists and biological and biomedical scientists.

John is currently completing a project funded by the European Research Council, A Process Ontology for Contemporary Biology, which argues that biology has suffered systematically from a traditional philosophical underpinning that fails to acknowledge the fundamentally dynamic nature of living systems. In the near future he will begin to chair a working group of the Nuffield Council on Bioethics on the genomic modification of livestock.

Alix Gerbet

My name is Alix Gerbet, I graduated from Kedge Bodeaux in 2013.

I've been working at L'atelier des Chefs since 2015, in charge of developing marketing & activation campaigns to stakeholders in the food-processing industry.

In 2016 (I was 27 years old) I've been diagnosed with a breast cancer and had to go trough surgery, chemotherapy, and radiotherapy. At the exact same time I decided to join LE RECHO.

LE RECHO is an organisation run by women (cooks, artists, communications experts) aiming to create links between people through food. We travel the roads of France & Belgium & soon Italy in a food truck, visiting refugee camps to cook for and with them in partnership with local organisations. We think that food is an excellent way to remind people of the pleasure of sharing, being part of a group, and the desire to be together. Cooking is a universal language, a unifier that offers real opportunities for advancement. Today, there are 35,000 catering jobs available in France
My commitment to this organisation comes from 2 main reasons :

  1. The disease made me want to get involved, to take action, to keep my spirits up, and do something good.
  2. I had long wanted to work with a charity and give my time...especially in the current political climate, which is pretty grim, pretty tense, really pretty gloomy!

Today, the disease is conquered , but my commitment to LE RECHO stands.

John Fullerton

John Fullerton is the founder and president of Capital Institute, a non-partisan organization working to create a more just and sustainable way of living on earth through the implementation of a Regenerative Economy. After spending years immersed in the sustainability challenge of our age following his Wall Street career, John is now a globally-recognized thought leader in the New Economy space. The architect of the concept of Regenerative Capitalism, John is the author of “Regenerative Capitalism: How Universal Principles and Patterns Will Shape the New Economy” and the widely-syndicated “Future of Finance” blog. A Fellow of Toniic, the global impact investment network, he is also a recognized impact investment leader and practitioner as the principal of Level 3 Capital Advisors, LLC. 
Prior to Capital Institute, John was a Managing Director at JPMorgan, where he worked for 18 years before walking away from Wall Street in 2001. At Morgan, he managed various capital markets businesses around the globe and then ran the investment arm of Lab Morgan. He was JPMorgan’s representative on the Long-Term Capital Management Oversight Committee that managed the multi-billion dollar bailout of the failed hedge fund that threatened the financial system in 1997.
John is a co-founder and director of Grasslands, LLC, a director of New Day Farms and the Savory Institute, and a member of the Club of Rome.

Retour en haut